Les professionnels

De façon générale, le diagnostic nécessite pour être affirmé de recourir à une évaluation réalisée par un professionnel spécialisé (orthophoniste, psychomotricien, neuropsychologue, ergothérapeutes), au moyen d’un outil répondant à certains critères, et constatant un écart important par rapport aux performances habituelles des enfants ou adolescents. La réalisation d’un bilan d’efficience intellectuelle est souvent nécessaire afin de vérifier que les troubles observés ne révèlent pas en fait une déficience intellectuelle, et apportent de plus des informations importantes sur les capacités dans différents domaines.
En aucune façon, le diagnostic ne peut être posé sur les évaluations réalisées par les enseignants. Lors du diagnostic, le rôle d’un médecin formé spécifiquement est important, afin de retracer l’histoire du développement de l’enfant, son histoire ainsi que l’histoire de sa famille, de réaliser un examen clinique détaillé, de vérifier l’existence d’une plainte, de prescrire les différentes évaluations, et d’en assurer l’interprétation au travers des comptes rendus.
De plus, les troubles sont fréquemment associés chez les mêmes enfants, et leur repérage, ainsi que les priorités pour la rééducation doivent alors être posées, et ré évaluées régulièrement.

 

Les professionnels concernés dans le diagnostic et la prise en charge :

Médecin Le médecin : est celui qui établit le diagnostic. Il fait appel obligatoirement à un avis pluridisciplinaire compte tenu du fait qu’il est nécessaire de rechercher les troubles associés. Il y a nécessité d’un référent médical pour l’enfant qui pourra être variable suivant la problématique que présente l’enfant et la situation géographique et sanitaire de son lieu d’habitation (ex : accessibilité à plusieurs compétences complémentaires ou à un centre de référence ou non).
Otho-rhino-laringologiste Le médecin ORL : l’oto-rhino-laryngologiste est un médecin spécialiste du nez, des oreilles et de la voix. C'est lui qui réalise l'examen de l'audition quand un doute existe. Ses actes répondent à une nomenclature des actes par l’assurance maladie, avec une prise en charge financière par le régime général et les assurances complémentaires.
Orthophoniste L’orthophoniste : titulaire d’un certificat de capacité en orthophonie, diplôme d’état, il assure le diagnostic et la prise en charge dans les troubles de langage oral, de langage écrit, de communication, et de calcul. Son mode d’exercice est le plus souvent en libéral, sur prescription médicale de bilan et/ou de rééducation. Ses actes répondent à une nomenclature des actes par l’assurance maladie, avec une prise en charge financière par le régime général et les assurances complémentaires.
Psychomotricien Le psychomotricien : titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricien, il exerce soit en libéral, soit au sein d’institutions. Son activité ne relève pas d’une cotation au titre de l’assurance maladie, et ne bénéficie pas d’une prise en charge financière, notamment en libéral. Cependant, dans le cadre d’une pratique au sein d’une structure (Institut de rééducation, Service d’éducation et de soins à domicile, centre médicaux psychiatriques, centres médicaux psycho pédagogiques), ses actes sont couverts par le prix de journée accordé par les tutelles.
Psychologue Le psychologue : il est titulaire d’une licence et d’un master mention psychologie, avec un mémoire de recherche et un stage professionnel. Tous les psychologues ne sont cependant pas formés à la pratique des bilans d’efficience intellectuelle. Au sein de l’éducation nationale, les conseiller d’éducation psychologues sont titulaires d’un diplôme d'État de conseiller d'orientation-psychologue et peuvent également réaliser les évaluations cognitives.
Orthoptiste L’orthoptiste : titulaire d’un certificat de capacité en orthoptie, diplôme d’état, il assure le dépistage, la rééducation, la réadaptation et l'exploration fonctionnelle des troubles de la vision. Son mode d’exercice est le plus souvent en libéral, sur prescription médicale de bilan et/ou de rééducation. Ses actes répondent à une nomenclature des actes par l’assurance maladie, avec une prise en charge financière par le régime général et les assurances complémentaires.
Ergothérapeute L’ergothérapeute : titulaire d’un diplôme d’état, il a pour mission d’aider à retrouver l’autonomie dans la vie scolaire, familiale, ou professionnelle. Dans les troubles spécifiques des apprentissages, il peut participer au diagnostic et à la rééducation au même titre que le psychomotricien, ou être en charge de la mise en place d’aménagements spécifiques de compensation du handicap (ordinateur, plan de travail, utilisation des outils scolaires …).