Le recueil des données

Le recueil de données est nécessaire au bon fonctionnement d’un réseau. Il permet d’évaluer l’organisation et le devenir des enfants afin d’améliorer la qualité des soins.

 

Les éléments du suivi des enfants sont colligés dans une base de données déclarée à la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés n° 1444381). Les informations recueillies sont traitées de façon totalement anonyme.

 

Le recueil de données concernant l’organisation du réseau permet d’évaluer l’exhaustivité du suivi des enfants (% d’enfants suivis) et de l’améliorer sur le plan régional et dans les territoires de santé. Il contribue à l’amélioration de la politique de santé régionale en collaboration avec l’agence régionale de santé (ARS) dans le cadre du plan régional de santé (PRS) et du schéma régional d’organisation des soins (SROS).

 

Le recueil de données concernant le devenir des enfants permet d’améliorer nos pratiques professionnelles en développant des programmes d’intervention précoces ou des programmes pour l’enfant plus grand (branche des troubles des apprentissages). Ainsi des projets d’innovation et d’expérimentation sont proposés dans le cadre du réseau P’titMip. La comparaison de nos résultats aux autres régions de France (étude EPIPAGE 2, fédération française des réseaux de santé de périnatalité FFRSP) nous aide également à améliorer nos pratiques professionnelles.

 

L’évaluation du réseau P’titMip est réalisée en collaboration avec l’équipe INSERM 1027 (Dr C.Arnaud): évaluation annuelle, évaluation de projets d’innovation et de projets de recherche cliniques.